Génériques : les patients s'en mêlent PDF Imprimer Envoyer
Écrit par WK-Pharma   
Mercredi, 12 Septembre 2012 22:30

78,2 %, c'est le taux de substitution national atteint à la mi-août. Une progression qui constitue une bonne nouvelle pour la profession et l'Assurance maladie, mais pas forcément pour les patients. Deux associations, le CISS et Renaloo, sont en effet montées au créneau auprès de l'Assurance maladie et de Marisol Touraine. Elles se plaignent non seulement d'une application du dispositif « tiers payant contre génériques » qui va, dans certains départements, au-delà de la loi mais aussi de la substitution de médicaments à marge thérapeutique étroite. Renaloo a ainsi demandé l'exclusion du mycophénolate mofétil de la liste des molécules à substituer. Le CISS s'interroge quant à lui sur la bioéquivalence des génériques et réclame la tenue d'une « table ronde de haut niveau ».
A lire dans Le Moniteur des pharmacies du 15 septembre 2012

Pour plus d'info




Mise à jour le Mercredi, 12 Septembre 2012 22:51