L'Afrique malade des faux médicaments PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La lettre d'info de l'officine n°468   
Mercredi, 31 Octobre 2012 23:25

A travers l'opération Vice Grips 2 menée du 16 au 20 juillet, l'Organisation mondiale des douanes (OMD) a saisi plus de 82 millions de faux médicaments dans 16 pays d'Afrique, ainsi qu'elle l'a présenté le 25 octobre dernier.

L'opération montre l'ampleur de la contrefaçon de produits de santé sur ce continent. Selon l'Institut de recherche contre les médicaments contrefaits (IRACM), partenaire de l'opération, on peut estimer que près de 10 milliards de faux médicaments circulent dans ces 16 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards de dollars. Antipaludéens, antiparasitaires, antibiotiques, traitements contre la stérilité, pilule du lendemain, sirop antitussif... Tels sont les faux médicaments saisis par exemple en Angola. Ils peuvent ne pas contenir du tout de principe actif, générant de fait une recrudescence de certaines pathologies, notamment cardiovasculaires ou rénales. A contrario, ils peuvent être surdosés, comme par exemple certains antipaludéens. Ce qui pourrait conduire à de potentielles résistances du parasite.

A lire dans Le Moniteur des pharmacies du 3 novembre 2012

Mise à jour le Vendredi, 27 Septembre 2013 18:25