Note de présentation de l’Usine Malienne de Produits Pharmaceutiques (UMPP).

I. PRESENTATION

De l’idée d’un laboratoire de conditionnement de produits pharmaceutiques par la République Populaire de Chine (depuis les années 1970-1971) en République du Mali, est né le projet de construction d’une usine pharmaceutique...

C'est après une longue période latente pleine de péripéties, que les travaux de construction de l’usine ont démarré en octobre 1980 et ont pris fin en Avril 1983.

La Construction de l’UMPP a coûté 2 500 000 000 (deux milliards cinq cent million) de F CFA dont un montant de 190 000 000 F CFA (cent quatre vingt dix million) ont été financés par la partie malienne et le reste par la partie chinoise

L’Usine Malienne de Produits Pharmaceutique UMPP, fruit de la coopération sino-malienne, a été inaugurée le 18 novembre 1983 par son excellence le Général Moussa TRAORE alors président de la République du Mali.

Elle est située dans la zone industrielle du District de Bamako sur la route de Sotuba.

L’UMPP s’étend sur une superficie de 2 ha 393, l’usine dont le démarrage remonte à juin 1983, est une société d’Etat dotée d’un capital de 2,551 milliards FCFA.

En octobre 1984, le Gouvernement du Mali et celui de la République Populaire de Chine ont signé un protocole d’accord relatif à la cogestion de l’Usine pour une période de deux (2) ans qui a été renouvelée à 6 reprises (1986, 1988, 1990, 1992, 1994, 1996).

En 1990, avec la libéralisation du marché pharmaceutique, l’UMPP a perdu le monopole pour les produits qu’elle fabrique.

Par la loi N°99 001 du 25 février 1999 le gouvernement de la République du Mali a autorisé la privatisation de l’U.M.P.P. par l’ouverture de son capital à des partenaires privés.

Depuis la phase transitoire d’ouverture du capital (loi 99-001 du 25 Février 1999 autorisant l’ouverture du capital de l’UMPP), les difficultés liées à l’approvisionnement, la non commercialisation de certaines molécules, le retrait de la chloroquine dans le schéma thérapeutique (Lettre n°1774/MS-SG du 18/12/2006 interdisant la production et la vente de la Chloroquine), que l’UMPP a connu une forte dégradation de la trésorerie d’où une stabilisation de la valeur de production autour de 600 millions de F CFA.

L’UMPP emploi aujourd’hui 131 travailleurs tous maliens contre 202 (dont 16 experts chinois) en 1995.

Le dernier Conseil d’administration de l’UMPP date de 1995.

Depuis 2003 jusqu’à nos jours, l’usine est dirigée par une direction intérimaire.

 

II. MISSION

Elle a pour mission la fabrication, la vente de produits pharmaceutiques essentiels de qualité accessibles à tous.

Dans le cadre de sa mission, l’UMPP réalisait cinq (5) formes pharmaceutiques au niveau de ses quatre (4) chaînes de production pour une gamme de 33 produits présentés en dénomination commune internationale(DCI) dont 28 figuraient sur la liste nationale des médicaments essentiels

L’Usine Malienne de Produits Pharmaceutiques réalise actuellement trois (3) formes pharmaceutiques au niveau de ses trois (3) lignes de production.

 

III. PORTEFFEUILLE DE PRODUITS ACTUELS

  • 03 formes galéniques (comprimés, sirops et pommades)
  • 13 molécules reparties dans 14 présentations
  • 05 classes thérapeutiques majeures :
  1. Analgésiques
  2. Anti-infectieux ;
  3. Antitussifs ;
  4. Antiamibiens ;
  5. Antiulcéreux ;

 

IV. INDICATEURS ECONOMIQUES

La valeur de production est passée de 546 millions de F CFA en 1985 à 2,549 milliards en 1994 et à 3,202 milliards en 1995.

Le chiffre d’affaire est passé de 552 millions de F CFA en 1984 à 2,900 milliards en 1994 et à 3,432 milliards en fin 1995.

La valeur de production et le chiffre d’affaire en 2013 sont respectivement 714 359 550  F CFA et 699 277 645 F CFA contre des prévisions respectives de 719 845 000 F CFA et 769 463 000 F CFA.

 

V. AMBITIONS

Participer à l’épanouissement de la santé pour tous à travers une politique de développement de recherche et de diversification continue de la gamme de production.

 

VI. LES DIFFÉRENTS TROPHÉES DECERNÉS A L’U.M.P.P.

En 1993 : 14ème TROPHÉE AFRICA AWARD, Paris -France;

En 1995 : TROPHÉE RESEAU INTERNATIONAL, Montreal-Canada;

En 1995 : TROPHÉE D’OR POUR LA MEILLEURE QUALITÉ DE MARQUE, Madrid-Espagne;

En 1996 : CIWARA D’EXCELLENCE, Bamako-Mali.

 

BP : 2286 Tél. : 20 21 21 56 / 20 21 51 61 Fax : 20 21 51 69

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

LES DIFFÉRENTS TROPHÉES DECERNÉS A L’U.M.P.P.