FPI Bamako 2015: Interview de la Présidente de la CIOPF, Dr Isabelle ADENOT, lors du cocktail offert par l’Ambassadeur de France au Mali, M. Gilles HUBERSON. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Soumaïla COUMARE   
Dimanche, 14 Juin 2015 16:40

Le vendredi 5 juin 2015, la Présidente de la Conférence Internationale des Ordres de Pharmacien Francophones (CIOPF) ainsi que les différentes délégations de pharmaciens venues participer au 16ème Forum Pharmaceutique International Bamako 2015, étaient invitées à un cocktail offert par l'Ambassadeur de France...

au Mali, Monsieur Gilles HUBERSON.

C’était à la résidence des ambassadeurs de France au Mali à partir de 18h 30 min, en présence du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, M. Ousmane KONE, du Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Mali, Dr Abdou DOUMBIA et également de nombreux pharmaciens maliens invités.

Au cours de ce cocktail, Monsieur l’Ambassadeur a agréablement surpris tous ses invités en faisant deux annonces dans une brève allocution : (i) d’abord, il a informé que l’ambassade de France au Mali est en pourparler avancée avec l’ordre pour signer une convention qui accorde des faciliter de visa aux pharmaciens malien aussi bien pour des voyages professionnels que pour des voyages privés ; (ii) ensuite, l’ambassade de France au Mali va s’impliquer activement dans la lutte contre la vente illicite et la contrefaçon des médicaments au Mali.

Monsieur le Ministre Ousmane KONE a renouvelé ses remerciements à Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat du Mali, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEÏTA pour sa présidence effective de la cérémonie d’ouverture du 16ème Forum Pharmaceutique Bamako 2015. Il a rappelé que la Commission Nationale de Lutte Contre la Vente Illicite et la Contrefaçon des Médicament bénéficie déjà d’une inscription au Budget National.

Conformément à la volonté affirmée du Président IBK, l’Etat va assumer sa part de responsabilité. Il invite par ailleurs le CNOP et l’ensemble des pharmaciens du Mali à faire de même.

En marge du cocktail, la Présidente de la CIPOF a bien voulu nous accorder une interview:

Le site du CNOP: Bonjour Madame la Présidente, pourriez-vous vous présenter à nos visiteurs ?

La Présidente CIOPF: Bonjour, je m’appelle Dr Isabelle ADENOT, pharmacien titulaire à Paris, Présidente du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de France. Je suis Présidente de la CIPOF et, préside également le comité de liaison de toutes les ordres professionnels de France, au nombre de seize (16).

Depuis 24 ans, je suis très investie dans le respect de la déontologie professionnelle car, le public doit avoir confiance en nous.

J’ai intégré le Groupe Pharmaceutique de l’Union Européenne en 2012. Par ses membres, le GPUE représente environ 400 000 pharmaciens d’officine contribuant à la santé de plus de 500 millions de personnes à traves l’Europe.

Enfin, je suis Vice-présidente de la Fédération Internationale Pharmaceutique (FIP) qui est la fédération mondiale représentant de trois millions de pharmaciens et des scientifiques dans le monde entier.

Le site du CNOP: Que nous vaut l’honneur de votre visite au Mali ?

La Présidente CIOPF: C’est ma deuxième visite au Mali en l’espace de quelques mois. Lors de la première visite, j’ai participé à la journée de l’ordre des pharmaciens du Mali et à la semaine de lutte contre la vente illicite et la contrefaçon des médicaments. Cette fois-ci, c’est pour participer au 16ème Forum Pharmaceutique Bamako 2015. Je suis ici pour soutenir et monter que nous pouvons être fiers du Mali qui est en train de gagner un vrai pari avec la réussite de l’organisation du Forum de Bamako.

Le site du CNOP: Quelles sont vos attentes par rapport à ce Forum ?

La Présidente CIOPF: Je voudrai qu’il y ait une prise de conscience pour promouvoir l’action du Président Abdou DOUMBIA qui se bat au quotidien pour améliorer la qualité de l’exercice de la profession et, pour lutter contre la vente illicite et la contrefaçon des médicaments. Nous allons accompagner et suivre la mise en œuvre des recommandations issues des travaux du Forum. Au même titre que l’ordre, les pharmaciens doivent prendre leur part de responsabilité pour donner une nouvelle impulsion à la profession.

Le site du CNOP: Quelles perspectives pour la profession pharmaceutique ?

La Présidente CIOPF: Aujourd’hui, les pharmaciens doivent se poser la question de leur rôle et de leur place dans le système de santé. Avec l’avènement du numérique, plusieurs personnes veulent distribuer les médicaments et autres produits de santé. Par contre, le pharmacien apporte une valeur ajoutée à la dispensation des produits de santé de part la sécurité, l’humanisme et la proximité de sa dispensation.

Le site du CNOP: Votre dernier mot ?

La Présidente CIOPF: Je suis contente d’être ici et mon cœur est au Mali.

Le site du CNOP: Merci Madame la Présidente.

La Présidente CIOPF: C’est moi qui vous remercie.

Interview réalisée par Dr Soumaïla COUMARE, Président de la Commission web du CNOP Mali.