Allocution de fin de mandat du Président du CNOP Mali, Dr Abdou DOUMBIA, en vidéo.

Bonjour chers visiteurs,

En ma qualité de Président du CNOP Mali, je vous souhaite la bienvenue sur le site des pharmaciens du Mali. Un site que nous avons créé pour améliorer notre communication en vous donnant d’amples informations sur la vie de la profession au Mali.

Nous comptons également sur...

vos suggestions et propositions d’amélioration dudit site pour mieux vous servir.

Après neuf (9) années passées au bureau du CNOP Mali dont six (6) comme Président, j’ai délibérément choisi de me retirer et, principalement pour deux raisons :

- D’abord parce que j’estime que six années sont largement suffisantes pour apporter sa contribution à une meilleure organisation de la profession;

- Ensuite, je reste convaincu que l’alternance est le meilleur moyen d’apporter des idées nouvelles et plus d’enthousiasme dans l’atteinte de nos objectifs.

Qu’il me soit permis de remercier l’ensemble des pharmaciens du Mali pour leur participation aux activités de l’ordre. Je remercie par la même occasion les ordres professionnels, les syndicats et associations de santé ainsi que l’ensemble de nos partenaires pour leur contribution de qualité à la réussite de notre mission.

Ce n’est pas le lieu pour moi de faire un bilan, seulement, je pense que certains acquis, de ces dernières années, méritent d’être consolidés. Je fais allusion à la cohésion au sein de la profession; à l’augmentation de la cotisation et l’amélioration de son taux de recouvrement;  à la nouvelle carte professionnelle;  à la création et l’animation du site web de l’ordre.

J’invite également les pharmaciens à accorder une importance particulière aux recommandations des états généraux de la pharmacie, ténus en décembre 2011, et à veiller à une application rigoureuse du manuel de procédure qui en est issu.

Sous l’égide de l’IOPA, le Mali a abrité en juin 2015 la 16ème édition du Forum Pharmaceutique International, placée sous la présidence effective de Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali. De l’avis unanime des participants, l’organisation de cet important évènement fut une réussite. Des résolutions et recommandations pertinentes ont été formulées en rapport avec le thème central qui était : «Partenariat Public-Privé pour un accès universel aux produits de santé»

J’exhorte donc les pharmaciens à veiller à une mise en œuvre et à un bon suivi des résolutions et recommandations issues de ce dernier forum de Bamako.

Aujourd’hui l’ordre du Mali est craint par les pharmaciens, respecté par l’administration, estimé et beaucoup sollicité par les autres pays et les organisations professionnelles au niveau international (IOPA, CIOPF, ISPHARMA etc.).

Tout en me retirant du bureau du Conseil National, je reste à la disposition de la profession et continuerai à la servir sous d’autres horizons.

Après le report de l’Assemblée Générale du 06 mai, les pharmaciens sont à nouveau convoqués le 20 mai 2017 pour élire les conseillers qui vont mettre en place le nouveau bureau du Conseil National. Je compte sur une participation massive des confrères à cette échéance électorale.

Je rappelle aux différents candidats que l’un des objectifs de l’ordre est la défense de l'honneur et de l'indépendance de la profession et, pour ce faire, une élection apaisée est souhaitable.

Le nouveau bureau qui sera mis en place aura l’obligation de travailler avec l’ensemble des pharmaciens du Mali pour atteindre ses objectifs et réussir sa mission.

Tout en souhaitant plein succès à la nouvelle équipe qui présidera aux destinées de notre chère profession, je vous remercie pour votre aimable attention.

Vive la profession pharmaceutique,

Vive le Mali dans une Afrique prospère et apaisée.