Portrait de Dr Minkaïla Djibrila MAÏGA: Premier Directeur de la Pharmacie et du Médicament au Mali.

La représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Mali, a servi de cadre le vendredi 30 juin 2017 à une cérémonie organisée en l’honneur de deux agents qui faisaient valoir leur droit à la retraite. Il s’agissait de Monsieur KEÏTA, chauffeur et de Dr Minkaïla Djibrila MAÏGA, Conseiller Médicaments essentiels Pays à la représentation de l’OMS (Mali) depuis le 03 septembre 2007 et qui a marqué d’une empreinte indélébile l’administration pharmaceutique au Mali. Cette cérémonie a enregistré la présence de nombreux collaborateurs, des parents et amis venus leur dire aurevoir et leur souhaiter tout le bonheur dans la nouvelle vie qui commence pour eux...

Dans la rubrique Portrait de Pharmacien, nous vous proposons aujourd’hui un regard sur le riche parcourt de ce natif de Magnadoué (cercle de Gao), depuis son premier poste comme pharmacien régional à Tombouctou en passant par la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM).

DIPLOMES UNIVERSITAIRES :

Après son diplôme de doctorat en Pharmacie obtenu en juin 1982 à Ecole Nationale de Médecine et de Pharmacie (ENMP) de Bamako et en 1987 un Certificat du Cours d’épidémiologie appliquée et de lutte contre la maladie pour cadres supérieurs de la santé, de la même école, Dr Minkaïla Djibrila MAÏGA obtient en juillet 1996 un Diplôme spécial de Gestion Pharmaceutique Appliquée au secteur public à Université de Montpellier I/Dakar.

STAGES DE FORMATION PROFESSIONNELLE : il participa à de nombreux stages.

Certificat du Cours supérieur du Programme Elargi de Vaccination, organisé par l’OMS et le Ministère de la santé, Mopti, Janvier 1987 ;

Attestation du Cours sur la Gestion des Médicaments Essentiels, CESAG, Dakar, Juin 1992

Attestation, du Cours de Gestion des Programmes de lutte contre les Infections Respiratoires Aiguës, Bamako, Janvier-Février 1995 ;

Certificat du Cours de la Gestion de la Logistique pour la Planification Familiale, Bamako, Juillet 1995

Voyages d’étude sur l’organisation du secteur pharmaceutique et la gestion des programmes de Médicaments Essentiels, essentiellement au Bénin (1995), au Burkina Faso (1995), en Tunisie (1996) et au Maroc (2001) ;

Attestation du cours de formation en éthique et sciences pour la santé et la vie organisé par le comité national du Mali (2005) ;

Participation au séminaire pour les consultants francophones dans la gestion des approvisionnements et des stocks pour le VIH, la Tuberculose et le Paludisme, Dakar, 6-9 mars 2006.

FONCTIONS ANTERIEURES :

Participation à l’équipe des sièges et des bureaux régionaux des agences du Système des Nations Unies en charge de la mise en œuvre de l’initiative Muskoka (appui à l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale) pour l’appui aux pays bénéficiaires pour l’adoption de fiche pays et le démarrage de la mise en œuvre des activités entre novembre 2011 et février 2012 ;

Participation au groupe de travail technique sur les systèmes de gestion des approvisionnements des médicaments et autres produits de santé pour valider le support de collecte des informations pour la cartographie et l’évaluation approfondie des systèmes d’approvisionnement du 04 au 08 mai 2009, à Dar Es Salaam, Tanzanie ;

Evaluateur au titre de l’OMS du système de réglementation pharmaceutique de la République du Niger du 20 au 24 avril 2009 ;

Co-expert à la finalisation de la révision du Guide de l’OMS AFRO pour la formulation et la révision des politiques pharmaceutiques nationales du 25 au 27 mars 2009 à Yaoundé ;

Evaluateur au titre de l’OMS du 07 au 11 juillet 2008 du système de réglementation pharmaceutique de la République Centrafricaine ;

Co-expert pour la réalisation d’une étude au sein des états membres de l’UEMOA (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali, Togo) et élaboration d’un plan stratégique pour l’harmonisation de la réglementation pharmaceutique dans l’espace UEMOA, avril, mai 2008 ;

Co-expert de l’élaboration de la version française du manuel OMS pour l'enregistrement des médicaments génériques multi sources à Genève du 1er au 04 octobre 2007 et Paris du 18-21 février 2008 ;

Directeur de la Pharmacie et du Médicament du Mali de septembre 2000 à août 2007 : coordination de l’élaboration de la politique pharmaceutique, de sa mise en œuvre et du contrôle des activités des services impliqués dans la mise en œuvre. Chargé de l’élaboration et la révision de la réglementation pharmaceutique (textes déjà élaborés : AMM, profession libérale, Prix, Organisation pharmacie hospitalière, création et organisation de service publics, création d’établissements pharmaceutiques). Chargé en plus du système d’assurance qualité des médicaments fabriqués localement ou importés, mais aussi de l’organisation de l’approvisionnement et de la distribution pharmaceutique interne, de l’usage rationnel des médicaments. Chargé aussi de la coordination de l’approvisionnement en ARV et produits connexes pour le SIDA ;

Co-expert de la définition du cadre de l’harmonisation des réglementions pharmaceutiques des pays membres de l’UEMOA qui a abouti à une directive ;

Expert au compte de l’Union Européenne pour une Assistance Technique court terme D’appui à la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) du Cameroun : Gestion décentralisée des médicaments essentiels au niveau réseau (regroupements de districts sanitaires) juin 2003 ;

Expert consultant au titre de l’Organisation  Ouest Africaine de la Santé (OOAS) pour la collecte des données sur les questions da circulation et la vente illite des médicaments y compris les médicaments illicites et le contrôle de qualité des médicaments dans l’espace CEDEAO ; élaboration d’un document de travail pour un atelier de travail de groupes de consultants, faciliter l’atelier du groupe de consultants sur le contrôle transfrontalier des médicaments illicites et contrefaits, élaborer un plan d’action et finaliser le rapport de l’atelier des experts tenu à Ouagadougou du 03 au 09 juillet 2006 ;

Conseiller temporaire de l’OMS du 26 Août au 1er septembre 2006 pour l’évaluation du système de réglementation pharmaceutique de Côte d’Ivoire ;

Conseiller temporaire de l’OMS du 18 au 22 septembre 2006 pour l’évaluation du système de réglementation pharmaceutique du Cameroun ;

Chef de la Division Laboratoire Pharmacie de la Direction Nationale de la Santé Publique d’avril 1995 à Novembre 2000 avec comme responsabilité de la coordination de la politique pharmaceutique et organisation de l’approvisionnement et l’usage rationnel des médicaments ;

Principal acteur de la mise en place du schéma directeur d’approvisionnement et de distribution des Médicaments Essentiels à partir de 1995 au Mali ;

Coordinateur de la définition du projet de politique pharmaceutique et expert auprès du groupe Ad’hoc de la commission nationale de planification décennale pour le secteur du Médicament (PDDSS et PRODESS) du Mali entre 1996 et 1998 ;

Responsable du groupe technique n°5 des pays de la zone Franc sur l’évolution des pratiques de prescription et de dispensation des Médicaments jusqu’en Mars 1998, devenu depuis groupe B : « Promotion des médicaments essentiels génériques et de l’usage rationnel des médicaments », et Point focal de la coordination de l’ensemble des groupes thématiques pour le Mali. Plusieurs évaluations ont été conduites dans les pays concernés au compte de cette activité et des outils élaborés ;

Pharmacien Régional, à la Direction Régionale de la Santé Publique de Tombouctou de 1984 à 1991 : Co-initiateur et responsable du pilotage du Projet Magasin Santé pour la 6ème région de 1984 à 1994, première expérience d’approvisionnement en médicaments essentiels dont se sont inspirés les autres expériences au Mali ;

Responsable chargé des activités du Programme National de Lutte contre les Maladies Diarrhéiques au niveau régional (Tombouctou) de 1985 à 1988, cumulativement à la première fonction : formation et supervision de l’ensemble du personnel, suivi-évaluation du programme ;

Responsable régional (Tombouctou), chargé du Programme Elargi de Vaccination de 1987 à 1992 : formation et supervision du personnel, gestion de la logistique des vaccins, suivi-évaluation du programme ;

Chargé de Planification à la Direction Régionale de la santé publique et des affaires sociales de 1992 à 1994 : cumulativement à la fonction de pharmacien régional.

EXPERIENCES EN FORMATION :

De 1984 à 1994, conduite de plusieurs formations annuelles des médecins des centres de santé de cercle de la région de Tombouctou et de leurs agents sur la prescription et le gestion des médicaments, sur le gestions des maladies diarrhéiques ;

De 1987 à 1994, conduite de plusieurs formations des agents des centres de santé de la région de Tombouctou sur les activités du programme élargi de vaccination ;

De 1994 à 1998 : conduite de la formation des pharmaciens des régions du pays et des hôpitaux, des pharmaciens de la Pharmacie Populaire du Mali, sur la gestion des stocks, les techniques de supervision et de formations ; Deux formations ont été réalisées par an ;

En 1998 conduite d’une formation dans toutes les régions des cadres des secteurs privés, publics et communautaires sur l’usage rationnel des médicaments ;

En 1997, formateur des étudiants candidats au CES sur la politique pharmaceutique et l’approvisionnement en médicaments ;

En 1998, Formateur des étudiants au cours de l’équipe de santé du district pour le module « économie de la santé et médicaments essentiels » ;

En 1999, formateur des vendeurs en pharmacie sur le module « médicaments essentiels »

PUBLICATIONS :

Plusieurs études sur les indicateurs de suivi de politique pharmaceutique et sur la qualité de la prescription et la dispensation des médicaments tous les 2 ans depuis 1996 ;

Plusieurs études sur le prix des médicaments ;

Une étude sur la vente illicite des médicaments en 1998 ;

Conduites de plusieurs thèses de doctorat en pharmacie sur l’usage rational et la gestion des médicaments ;

Formulaire thérapeutique national des médicaments en 1998 ;

Guide thérapeutique des médicaments en 2000 ;

Directives pour l’organisation et la gestion des médicaments essentiels dans le cadre de l’Initiative de Bamako pour le Mali en 2000 ;

Guide de formation du personnel des Centres de Santé Communautaire en 2000 ;

Edition de la politique Pharmaceutique nationale du Mali en 2000.

La cérémonie organisée à la représentation de l’OMS a surtout été marquée par des témoignages :

Le Conseiller Technique chargé des questions pharmaceutiques au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Sekou Oumar DEMBELE, a au nom de Monsieur le ministre empêché, transmis toute la reconnaissance du département à Dr Minkaïla Djibrila. Il a en outre précisé qu’il a marché sur les traces de Dr MAÏGA à Tombouctou avant de travailler sous ses ordres à la DPM. Et partout, Dr MAÏGA a laissé une bonne image de lui grâce à ses qualités humaines et professionnelles.

Le Pr Boubacar Sidiki CISSE se rappelle d’abord l’étudiant Minkaïla Djibrila qui avait de bonnes notes surtout en toxicologie. Il a ensuite travaillé avec l’homme sur le projet Action Bio Mali avant leur collaboration, quand lui-même était Conseiller Technique au Ministère de la Santé, dans le traitement des licences d’exploitation des officines de pharmacie, très compliqué à l’époque. Ils ont également collaboré dans la lutte contre les médicaments par terre. Il lui demande d’aller mais, de rester utile.

L’association du personnel de l’OMS lui a témoigné sa reconnaissance et, au nom du représentant, Dr Yao dira qu’il a rencontré Dr MAÏGA pour la première fois alors qu’il était en mission UEMOA en Côte d’Ivoire. A l’époque, il a effectué un travail remarquable pour le lancement de la politique d’harmonisation au niveau de la sous-région.  Il lui a transmis les félicitations et les remerciements du siège et du bureau régional de l’OMS et souhaite qu’avec son background, il restera utile au monde et à l’OMS. C’est pourquoi, il lui demande de ne pas être surpris si demain il est appelé pour des contrat de consultation par l’organisation mondiale.

Dr Yao a aussi vivement remercié M. KEÏTA qui a fait zéro accident dans sa carrière de chauffeur à l’OMS et, est resté toujours disponible même en cette période d’insécurité.

Dans son allocution, Dr Minkaïla Djibrila MAÏGA a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement. Il leur assure de sa disponibilité pour continuer mais, dans la flexibilité. Il a particulièrement remercié son professeur et son maître, Pr Boubacar Sidiki CISSE pour la qualité de leur collaboration tout au long de sa carrière.

Enfin, il a témoigné de la solidité des liens qu’il a tissé depuis 10 ans à la représentation de l’OMS à Bamako, où il a côtoyé des personnes formidables. Il leur témoigne également toute sa gratitude pour leur soutien et leur compassion lors de moments difficiles traversés en 2013.

Après les cadeaux la cérémonie prit fin par une collation offerte par l’association du personnel de l’OMS.