SYNAPHARM : 4ème Journée Scientifique. Télécharger les présentations.

L’an deux mille dix-sept et le neuf du mois de décembre s’est tenue dans la salle Marhaba de l’Azalaï Hôtel Salam de Bamako autour du thème central : « l’entreprenariat et management pharmaceutique » .

La cérémonie d’ouverture  a été  marquée par les interventions suivantes:...

mots de bienvenues de la Présidente de la Commission d’Organisation, intervention du Doyen des pharmaciens du mali, discours du Secrétaire Général du SYNAPHARM, discours du Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Mali et le discours du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en guise d’ouverture des travaux de cette 4ème journée scientifique.

Mots de bienvenue de la Présidente de la Commission d’Organisation

Dr Niamé TOURE a souhaité la traditionnelle bienvenue à tous avec une mention spéciale accordée au Ministre Ben Kattra pour avoir accepté de parrainer cette 4ème édition.

Mots du Doyen des Pharmaciens

Le Pr Mamadou KOUMARE a exprimé toute son émotion, pour ce temps accordé malgré que son intervention ne fût pas prévue dans le programme, suivie de quelques conseils à l’endroit de la jeunesse. Il a parlé de son propre expérience en insistant sur le travail et la patience.

Discours du SG du SYNAPHARM

Orienté sur la motivation comme le bon salaire pour maintenir le personnel. Dr Zoumana FANE a indexé les problèmes managériaux comme la cause de la souffrance de nombreuses sociétés pharmaceutiques, dont la recherche de solutions est le but principal de cette journée initiée par le SYNAPHARM. Il a terminé par les remerciements à l’endroit des éminents professeurs de la Faculté de Pharmaciens, Monsieur le Ministre de l’Emploi de la Formation Professionnelle, la presse, les partenaires et sponsors et la commission d’organisation.

Allocution du Président du CNOP

Il a d’abord remercié vivement le Maitre de Cérémonie (Dr Kader TOURE) pour les mots aimables à son endroit. L’occasion ne fut pas ratée par le Président de l’Ordre des Pharmaciens, Dr Aliou Badra WADE, pour montrer son tempérament et souligner, au passage, son implication dans les premières heures du syndicat. Le Président a témoigné de sa reconnaissance avant de lancer un appel à tous les pharmaciens pour une union sacrée autour de la profession. Il a, enfin, souligné la pertinence du thème retenu par le syndicat avant d’affirmer que les thèmes techniques, à eux seuls, ne suffiront pas.

Allocution du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

Des mots de reconnaissances à l’endroit du Doyen des Pharmaciens du Mali. Le Ministre a appuyé l’intervention de ce dernier tout en ajoutant la conviction, l’amour et le courage. Le ministre a conseillé de ne pas se précipiter pour avoir des postes de responsabilités. Il a rappelé les formations syndicales qu’il a dispensées gratuitement aux camarades du SYNAPHARM. Il demande au SYNAPHARM de faire du syndicalisme civilisé et non sauvage. Il a aussi souligné sa disponibilité à accompagner dans la promotion et la création de l’emploi.

Dans intervention, le Ministre également relevé la mobilisation des pharmaciens lors de cette journée. Il a mis en exergue les enjeux, surtout dans la croissance de l’économie nationale, avant d’inviter les pharmaciens à être aussi des acteurs de l’entreprenariat. Il a réitéré l’engagement de son département auprès du secteur pharmaceutique avant de saluer le choix du thème retenu.

Sur  ces mots, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Ben Kattra déclara ouverts les travaux de la 4ème Journée Scientifique du SYNAPHARM.

Après l’ouverture des travaux, le Ministre à procédé à la remise des tableaux d’honneur du SYNAPHARM en guise de reconnaissance des efforts consentis pour le secteur pharmaceutique. Les récipiendaires au nombre de trois (3) étaient: Dr Abdramane TOUNKARA (Ex DPG de la PPM), le Dr Aminata Noëlle SANGARE (Promotrice du Laboratoire biomédicales Cellal) et le Pr Rokia SANOGO (Enseignante Chercheur à la Faculté de Pharmacie).

Les participants ont été invités pour la photo de famille suivie de la visite des stands.

Communications Scientifiques

Au Total, il y a eu six (6) communications et les sous-thèmes qui suivent ont été  développés.

1- Aspects juridiques et fiscaux applicables dans une entreprise

Les obligations comptables, de retenue fiscale, sociale et légale dans une entreprise ont été abordées par Me Mamadou COULIBALY.  Il a insisté sur les obligations liées au secteur d’activité (comme l’obligation de recruter 1 pharmacien diplômé à partir de l’atteinte d’un chiffre d’affaires de 100 millions) et les mentions obligatoires devant figurer sur les factures; démarches légales en cas d’embauche de salariés et paiement des cotisations sociales. Télécharger la présentation

2- Les métiers du Pharmacien :

Il s’agit d’une analyse caractéristique section par section selon le Dr Ousmane Bakary COULIABLY (OCB), l’actuel Secrétaire Général du CNOP. Son analyse fait ressortir une concentration des pharmaciens à Bamako avant d’inviter l’APEJ à prendre des dispositions en faveur de la promotion de l’emploi à l’intérieur du Mali. Il a parlé de la nouvelle loi 2017-07-22-PRM du 21 août 2017 portant organisation de la profession pharmaceutique. Il a mentionné la création de la section E regroupant les pharmaciens du secteur public. Le présentateur s’est accentué sur les métiers de la chimie et de la biologie pour le pharmacien. Télécharger la présentation

3- Management et stratégie d’innovation dans le secteur pharmaceutique :

Il insiste sur le contexte qui fait ressortir le problème d’employabilité des pharmaciens avec le nombre croissant de pharmacien formé chaque année. Dr KONIPO, spécialiste en management, continue en instant qu’il y beaucoup de chose à faire dans ce secteur. Il a défini les 3 mots clés à savoir : management, stratégie et l’innovation. Selon lui, le système de tiers-payant, qui cause présentement beaucoup de soucis aux pharmaciens, nécessite une réflexion. Notre spécialiste a profité de cette occasion pour rappeler aux pharmaciens que : «le pharmacien est un cadre qui doit maitriser ce qu’il fait», fin de citation. Télécharger la présentation

4- Entrepreneuriat :

Il a cité les avantages de l’entreprenariat par rapport au salariat. Agent de l’APEJ, mis à la disposition du Syndicat pour cette journée par le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, il a fait l’état des lieux de l’entreprenariat au Mali. Selon les statistiques, chaque année 500 à 1000 entreprises sont créées par les jeunes au Mali et 80% sont sans activité pour faute de financement ou de marché. Les entreprises qui fonctionnent sont essentiellement financées sur fonds propres de leurs promoteurs et le taux d’échec est à 98%. Notre communicateur à proposer quelques stratégies d’ouverture d’entreprise ainsi que les erreurs à éviter dans le processus. Télécharger la présentation

5- Groupe Nestlé :

Le présentateur de Nestlé Mali à évoquer la problématique de l’anémie ferriprive chez l’enfant suivie de la stratégie de prévention. Le Groupe Nestlé propose son nouveau CERELAC avec FER comme solution. Télécharger la présentation

6- Le DU à la Faculté de Pharmacie de Bamako :

Les initiateurs ont profité de cette occasion pour informer les participants de l’ouverture du Diplôme Universitaire (DU) sur l’entreprenariat et management à la Faculté de Pharmacie de Bamako. Les objectifs de cette formation universitaire ont été cités et nous notons que ce projet est reconnu et soutenu par le gouvernement malien. Télécharger la présentation

Après ces communications, un moment a été accordé à la Présidente de l’Association des malades de la polyarthrite rhumatoïde (Mme KEBE Mariam Abdou DIALLO : 76 46 12 70) pour un cri de cœur.

QUESTIONS-DEBATS

A la suite des présentations les discussions ont porté sur :

▪     l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

▪     L’insuffisance  de formation dans la capacité managériale;

▪     La fiscalité en milieu pharmaceutique;

▪     Les opportunités d’emploi pour les pharmaciens;

▪     Le regroupement professionnel  entre pharmacien.

 

RECOMMANDATIONS

A la lumière de ces discussions les recommandations suivantes ont été formulées :

▪     Promouvoir l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

▪     Disséminer le contenu des nouveaux textes législatifs et réglementaires de l’ordre des pharmaciens du Mali ;

▪     Cultiver l’esprit d’équipe et d’accompagnement  pour la création d’entreprise entre pharmaciens du Mali ;

▪     Organiser des activités spécifiques sur la fiscalité en milieu pharmaceutiques ;

▪     Faire connaitre les secteurs d’emploi en pharmaceutique.

L’an deux mille dix-sept et le neuf du mois de décembre s’est tenue dans la salle Marhaba de l’Azalaï Hôtel Salam de Bamako autour du thème central : « l’entreprenariat et management pharmaceutique » .

La cérémonie d’ouverture a été marquée par les interventions suivantes : mots de bienvenues de la Présidente de la Commission d’Organisation, intervention du Doyen des pharmaciens du mali, discours du Secrétaire Général du SYNAPHARM, discours du Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Mali et le discours du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en guise d’ouverture des travaux de cette 4ème journée scientifique.

Mots de bienvenue de la Présidente de la Commission d’Organisation

Dr Niamé TOURE a souhaité la traditionnelle bienvenue à tous avec une mention spéciale accordée au Ministre Ben Kattra pour avoir accepté de parrainer cette 4ème édition.

Mots du Doyen des Pharmaciens

Le Pr Mamadou KOUMARE a exprimé toute son émotion, pour ce temps accordé malgré que son intervention ne fût prévue dans le programme, suivie de quelques conseils à l’endroit de la jeunesse. Il a parlé de son propre expérience en insistant sur le travail et la patience.

Discours du SG du SYNAPHARM

Orienté sur la motivation comme le bon salaire pour maintenir le personnel. Dr Zoumana FANE a indexé les problèmes managériaux comme la cause de la souffrance de nombreuses sociétés pharmaceutiques, dont la recherche de solutions est le but principal de cette journée initiée par le SYNAPHARM. Il a terminé par les remerciements à l’endroit des éminents professeurs de la Faculté de Pharmaciens, Monsieur le Ministre de l’Emploi de la Formation Professionnelle, la presse, les partenaires et sponsors et la commission d’organisation.

Allocution du Président du CNOP

Il a d’abord remercié vivement le Maitre de Cérémonie (Dr Kader TOURE) pour les mots aimables à son endroit. L’occasion ne fut pas ratée par le Président de l’Ordre des Pharmaciens, Dr Aliou Badra WADE, pour montrer son tempérament et souligner, au passage, son implication dans les premières heures du syndicat. Le Président a témoigné de sa reconnaissance avant de lancer un appel à tous les pharmaciens pour une union sacrée autour de la profession. Il a, enfin, souligné la pertinence du thème retenu par le syndicat avant d’affirmer que les thèmes techniques, à eux seuls, ne suffiront pas.

Allocution du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

Des mots de reconnaissances à l’endroit du Doyen des Pharmaciens du Mali. Le Ministre a appuyé l’intervention de ce dernier tout en ajoutant la conviction, l’amour et le courage. Le ministre a conseillé de ne pas se précipiter pour avoir des postes de responsabilités. Il a rappelé les formations syndicales qu’il a dispensées gratuitement aux camarades du SYNAPHARM. Il demande au SYNAPHARM de faire du syndicalisme civilisé et non sauvage. Il a aussi souligné sa disponibilité à accompagner dans la promotion et la création de l’emploi.

Dans intervention, le Ministre également relevé la mobilisation des pharmaciens lors de cette journée. Il a mis en exergue les enjeux, surtout dans la croissance de l’économie nationale, avant d’inviter les pharmaciens à être aussi des acteurs de l’entreprenariat. Il a réitéré l’engagement de son département auprès du secteur pharmaceutique avant de saluer le choix du thème retenu.

Sur ces mots, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Ben Kattra déclara ouverts les travaux de la 4ème Journée Scientifique du SYNAPHARM.

Après l’ouverture des travaux, le Ministre à procédé à la remise des tableaux d’honneur du SYNAPHARM en guise de reconnaissance des efforts consentis pour le secteur pharmaceutique. Les récipiendaires au nombre de trois (3) étaient: Dr Abdramane TOUNKARA (Ex DPG de la PPM), le Dr Aminata Noëlle SANGARE (Promotrice du Laboratoire biomédicales Cellal) et le Pr Rokia SANOGO (Enseignante Chercheur à la Faculté de Pharmacie).

Les participants ont été invités pour la photo de famille suivie de la visite des stands.

Communications Scientifiques

Au Total, il y a eu six (6) communications et les sous-thèmes qui suivent ont été développés.

1- Aspects juridiques et fiscaux applicables dans une entreprise

Les obligations comptables, de retenue fiscale, sociale et légale dans une entreprise ont été abordées par Me Mamadou COULIBALY. Il a insisté sur les obligations liées au secteur d’activité (comme l’obligation de recruter 1 pharmacien diplômé à partir de l’atteinte d’un chiffre d’affaires de 100 millions) et les mentions obligatoires devant figurer sur les factures; démarches légales en cas d’embauche de salariés et paiement des cotisations sociales.

2- Les métiers du Pharmacien :

Il s’agit d’une analyse caractéristique section par section selon le Dr Ousmane Bakary COULIABLY (OCB), l’actuel Secrétaire Général du CNOP. Son analyse fait ressortir une concentration des pharmaciens à Bamako avant d’inviter l’APEJ à prendre des dispositions en faveur de la promotion de l’emploi à l’intérieur du Mali. Il a parlé de la nouvelle loi 2017-07-22-PRM du 21 août 2017 portant organisation de la profession pharmaceutique. Il a mentionné la création de la section E regroupant les pharmaciens du secteur public. Le présentateur s’est accentué sur les métiers de la chimie et de la biologie pour le pharmacien.

3- Management et stratégie d’innovation dans le secteur pharmaceutique :

Il insiste sur le contexte qui fait ressortir le problème d’employabilité des pharmaciens avec le nombre croissant de pharmacien formé chaque année. Dr KONIPO, spécialiste en management, continue en instant qu’il y beaucoup de chose à faire dans ce secteur. Il a défini les 3 mots clés à savoir : management, stratégie et l’innovation. Selon lui, le système de tiers-payant, qui cause présentement beaucoup de soucis aux pharmaciens, nécessite une réflexion. Notre spécialiste a profité de cette occasion pour rappeler aux pharmaciens que : «le pharmacien est un cadre qui doit maitriser ce qu’il fait», fin de citation.

4- Entreprenariat :

Il a cité les avantages de l’entreprenariat par rapport au salariat. Agent de l’APEJ, mis à la disposition du Syndicat pour cette journée par le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, il a fait l’état des lieux de l’entreprenariat au Mali. Selon les statistiques, chaque année 500 à 1000 entreprises sont créées par les jeunes au Mali et 80% sont sans activité pour faute de financement ou de marché. Les entreprises qui fonctionnent sont essentiellement financées sur fonds propres de leurs promoteurs et le taux d’échec est à 98%. Notre communicateur à proposer quelques stratégies d’ouverture d’entreprise ainsi que les erreurs à éviter dans le processus.

5- Groupe Nestlé :

Le présentateur de Nestlé Mali à évoquer la problématique de l’anémie ferriprive chez l’enfant suivie de la stratégie de prévention. Le Groupe Nestlé propose son nouveau CERELAC avec FER comme solution.

6- Le DU à la Faculté de Pharmacie de Bamako :

Les initiateurs ont profité de cette occasion pour informer les participants de l’ouverture du Diplôme Universitaire (DU) sur l’entreprenariat et management à la Faculté de Pharmacie de Bamako. Les objectifs de cette formation universitaire ont été cités et nous notons que ce projet est reconnu et soutenu par le gouvernement malien.

Après ces communications, un moment a été accordé à la Présidente de l’Association des malades de la polyarthrite rhumatoïde (Mme KEBE Mariam Abdou DIALLO : 76 46 12 70) pour un cri de cœur.

QUESTIONS-DEBATS

A la suite des présentations les discussions ont porté sur :

l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

L’insuffisance de formation dans la capacité managériale;

La fiscalité en milieu pharmaceutique;

Les opportunités d’emploi pour les pharmaciens;

Le regroupement professionnel entre pharmacien.

RECOMMANDATIONS

A la lumière de ces discussions les recommandations suivantes ont été formulées :

Promouvoir l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

Disséminer le contenu des nouveaux textes législatifs et réglementaires de l’ordre des pharmaciens du Mali ;

Cultiver l’esprit d’équipe et d’accompagnement pour la création d’entreprise entre pharmaciens du Mali ;

Organiser des activités spécifiques sur la fiscalité en milieu pharmaceutiques ;

Faire connaitre les secteurs d’emploi en pharmaceutique.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

L’an deux mille dix-sept et le neuf du mois de décembre s’est tenue dans la salle Marhaba de l’Azalaï Hôtel Salam de Bamako autour du thème central : « l’entreprenariat et management pharmaceutique » .

La cérémonie d’ouverture  a été  marquée par les interventions suivantes : mots de bienvenues de la Présidente de la Commission d’Organisation, intervention du Doyen des pharmaciens du mali, discours du Secrétaire Général du SYNAPHARM, discours du Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Mali et le discours du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en guise d’ouverture des travaux de cette 4ème journée scientifique.

Mots de bienvenue de la Présidente de la Commission d’Organisation

Dr Niamé TOURE a souhaité la traditionnelle bienvenue à tous avec une mention spéciale accordée au Ministre Ben Kattra pour avoir accepté de parrainer cette 4ème édition.

Mots du Doyen des Pharmaciens

Le Pr Mamadou KOUMARE a exprimé toute son émotion, pour ce temps accordé malgré que son intervention ne fût prévue dans le programme, suivie de quelques conseils à l’endroit de la jeunesse. Il a parlé de son propre expérience en insistant sur le travail et la patience.

Discours du SG du SYNAPHARM

Orienté sur la motivation comme le bon salaire pour maintenir le personnel. Dr Zoumana FANE a indexé les problèmes managériaux comme la cause de la souffrance de nombreuses sociétés pharmaceutiques, dont la recherche de solutions est le but principal de cette journée initiée par le SYNAPHARM. Il a terminé par les remerciements à l’endroit des éminents professeurs de la Faculté de Pharmaciens, Monsieur le Ministre de l’Emploi de la Formation Professionnelle, la presse, les partenaires et sponsors et la commission d’organisation.

 

 

Allocution du Président du CNOP

Il a d’abord remercié vivement le Maitre de Cérémonie (Dr Kader TOURE) pour les mots aimables à son endroit. L’occasion ne fut pas ratée par le Président de l’Ordre des Pharmaciens, Dr Aliou Badra WADE, pour montrer son tempérament et souligner, au passage, son implication dans les premières heures du syndicat. Le Président a témoigné de sa reconnaissance avant de lancer un appel à tous les pharmaciens pour une union sacrée autour de la profession. Il a, enfin, souligné la pertinence du thème retenu par le syndicat avant d’affirmer que les thèmes techniques, à eux seuls, ne suffiront pas.

Allocution du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

Des mots de reconnaissances à l’endroit du Doyen des Pharmaciens du Mali. Le Ministre a appuyé l’intervention de ce dernier tout en ajoutant la conviction, l’amour et le courage. Le ministre a conseillé de ne pas se précipiter pour avoir des postes de responsabilités. Il a rappelé les formations syndicales qu’il a dispensées gratuitement aux camarades du SYNAPHARM. Il demande au SYNAPHARM de faire du syndicalisme civilisé et non sauvage. Il a aussi souligné sa disponibilité à accompagner dans la promotion et la création de l’emploi.

Dans intervention, le Ministre également relevé la mobilisation des pharmaciens lors de cette journée. Il a mis en exergue les enjeux, surtout dans la croissance de l’économie nationale, avant d’inviter les pharmaciens à être aussi des acteurs de l’entreprenariat. Il a réitéré l’engagement de son département auprès du secteur pharmaceutique avant de saluer le choix du thème retenu.

Sur  ces mots, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Ben Kattra déclara ouverts les travaux de la 4ème Journée Scientifique du SYNAPHARM.

Après l’ouverture des travaux, le Ministre à procédé à la remise des tableaux d’honneur du SYNAPHARM en guise de reconnaissance des efforts consentis pour le secteur pharmaceutique. Les récipiendaires au nombre de trois (3) étaient: Dr Abdramane TOUNKARA (Ex DPG de la PPM), le Dr Aminata Noëlle SANGARE (Promotrice du Laboratoire biomédicales Cellal) et le Pr Rokia SANOGO (Enseignante Chercheur à la Faculté de Pharmacie).

Les participants ont été invités pour la photo de famille suivie de la visite des stands.

Communications Scientifiques

Au Total, il y a eu six (6) communications et les sous-thèmes qui suivent ont été  développés.

1- Aspects juridiques et fiscaux applicables dans une entreprise

Les obligations comptables, de retenue fiscale, sociale et légale dans une entreprise ont été abordées par Me Mamadou COULIBALY.  Il a insisté sur les obligations liées au secteur d’activité (comme l’obligation de recruter 1 pharmacien diplômé à partir de l’atteinte d’un chiffre d’affaires de 100 millions) et les mentions obligatoires devant figurer sur les factures; démarches légales en cas d’embauche de salariés et paiement des cotisations sociales.

2- Les métiers du Pharmacien :

Il s’agit d’une analyse caractéristique section par section selon le Dr Ousmane Bakary COULIABLY (OCB), l’actuel Secrétaire Général du CNOP. Son analyse fait ressortir une concentration des pharmaciens à Bamako avant d’inviter l’APEJ à prendre des dispositions en faveur de la promotion de l’emploi à l’intérieur du Mali. Il a parlé de la nouvelle loi 2017-07-22-PRM du 21 août 2017 portant organisation de la profession pharmaceutique. Il a mentionné la création de la section E regroupant les pharmaciens du secteur public. Le présentateur s’est accentué sur les métiers de la chimie et de la biologie pour le pharmacien.

3- Management et stratégie d’innovation dans le secteur pharmaceutique :

Il insiste sur le contexte qui fait ressortir le problème d’employabilité des pharmaciens avec le nombre croissant de pharmacien formé chaque année. Dr KONIPO, spécialiste en management, continue en instant qu’il y beaucoup de chose à faire dans ce secteur. Il a défini les 3 mots clés à savoir : management, stratégie et l’innovation. Selon lui, le système de tiers-payant, qui cause présentement beaucoup de soucis aux pharmaciens, nécessite une réflexion. Notre spécialiste a profité de cette occasion pour rappeler aux pharmaciens que : «le pharmacien est un cadre qui doit maitriser ce qu’il fait», fin de citation.

4- Entreprenariat :

Il a cité les avantages de l’entreprenariat par rapport au salariat. Agent de l’APEJ, mis à la disposition du Syndicat pour cette journée par le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, il a fait l’état des lieux de l’entreprenariat au Mali. Selon les statistiques, chaque année 500 à 1000 entreprises sont créées par les jeunes au Mali et 80% sont sans activité pour faute de financement ou de marché. Les entreprises qui fonctionnent sont essentiellement financées sur fonds propres de leurs promoteurs et le taux d’échec est à 98%. Notre communicateur à proposer quelques stratégies d’ouverture d’entreprise ainsi que les erreurs à éviter dans le processus.

5- Groupe Nestlé :

Le présentateur de Nestlé Mali à évoquer la problématique de l’anémie ferriprive chez l’enfant suivie de la stratégie de prévention. Le Groupe Nestlé propose son nouveau CERELAC avec FER comme solution.

6- Le DU à la Faculté de Pharmacie de Bamako :

Les initiateurs ont profité de cette occasion pour informer les participants de l’ouverture du Diplôme Universitaire (DU) sur l’entreprenariat et management à la Faculté de Pharmacie de Bamako. Les objectifs de cette formation universitaire ont été cités et nous notons que ce projet est reconnu et soutenu par le gouvernement malien.

Après ces communications, un moment a été accordé à la Présidente de l’Association des malades de la polyarthrite rhumatoïde (Mme KEBE Mariam Abdou DIALLO : 76 46 12 70) pour un cri de cœur.

QUESTIONS-DEBATS

A la suite des présentations les discussions ont porté sur :

▪     l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

▪     L’insuffisance  de formation dans la capacité managériale;

▪     La fiscalité en milieu pharmaceutique;

▪     Les opportunités d’emploi pour les pharmaciens;

▪     Le regroupement professionnel  entre pharmacien.

 

RECOMMANDATIONS

A la lumière de ces discussions les recommandations suivantes ont été formulées :

▪     Promouvoir l’entreprenariat en milieu pharmaceutique;

▪     Disséminer le contenu des nouveaux textes législatifs et réglementaires de l’ordre des pharmaciens du Mali ;

▪     Cultiver l’esprit d’équipe et d’accompagnement  pour la création d’entreprise entre pharmaciens du Mali ;

▪     Organiser des activités spécifiques sur la fiscalité en milieu pharmaceutiques ;

▪     Faire connaitre les secteurs d’emploi en pharmaceutique.