SYNAPPO : La 12ème journée scientifique autour du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU). PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dr COULIBALY Ousmane   
Samedi, 23 Février 2019 11:33

L’an deux mille dix neuf et le 21 février, s’est tenue au CICB de Bamako la 12ème journée du Syndicat Autonome des Pharmaciens d’Officine Privée (SYNAPPO)...

Cette rencontre se tient au lendemain du 6ème congrès dudit syndicat qui s’est déroulé à l’Hôtel Sheraton de Bamako et qui a vu la reconduction de Dr Cheick Oumar DIA à la tête de l’Organisation. La révision des textes dont le règlement intérieur a permis l’augmentation du nombre des membres du bureau national de onze (11) à dix-sept (17).

Etaient présents : le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Samba SOW, le Ministre de la Solidarité et de l’action humanitaire, M. Hamadoun KONATE, les Directeur Généraux de la CANAM (Caisse Nationale d’assurance Maladie) et de l’ANAM (Agence Nationale d’Assurance Maladie), le Directeur de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale), la Directrice de la CMSS (Caisse Malienne pour de Sécurité Sociale), le Président de l’Ordre des Pharmaciens du Mali, les membres des Ordres professionnels de la Santé, les représentants des  différents organismes  associatifs et syndicaux de pharmaciens ainsi que de nombreux pharmaciens et partenaires.

Cérémonie d’ouverture

Elle a commencé à 10h 30min par les salutations d’usage du Dr Moussa COULIBALY, Vice-président du SYNAPPO, maître de cérémonie à l’occasion et, qui a ensuite présenté le programme.

Ce programme a porté essentiellement sur :

- La présentation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU), fait par Dr Luc TOGO, Directeur Général de la CANAM ;

- La Présentation de Nestlé ;

- La Convention Pharm’Assur présentée par Saham Assurances ;

- Les débats et question-réponse

Après la présentation du programme, la cérémonie d’ouverture proprement dite a été marquée respectivement par :

Le Discours de Bienvenue du Président de SYN.A.P.P.O, Dr DIA Cheick Oumar ;

L’allocution du Président du CNOP, Dr Aliou Badara WADE ;

Le discours d’ouverture des travaux de Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Samba SOW.

Dans son discours de bienvenue, Dr DIA a donnée les grandes lignes des activités menées par son bureau en 2018 dont entre autres : le renouvellement des instances, la participation au forum de Ouagadougou, la rencontre avec le COJEP pour discuter de la convention collective ainsi que de la vente illicite du médicament dans la rue, cliniques et cabinets privés sans oublier les échanges avec le bureau des délégués médicaux.

Selon Dr DIA, le SYN.A.P.P.O a aussi eu de nombreuses rencontres avec le Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire ainsi que les Organismes de Gestions Déléguées (OGD) pour diligenter le règlement des factures de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). Il les a félicités pour avoir réglé toutes les factures de 2018 et les a exhortés à maintenir le cap pour éviter les tensions de trésorerie dans les officines.

Quant au RAMU (voté par l’Assemblée Nationale du Mali depuis le 13 Décembre 2018), en terme de perspectives, Dr DIA affirme que  cela pourrait représenter une opportunité pour garantir l’accès de tous les maliens à des soins de qualités. Toutefois, il n’a pas manqué de signaler les difficultés qui pourront découler de la mise en œuvre du RAMU auprès des officines. Le RAMU ne doit pas fragiliser les établissements pharmaceutiques a-t-il préconisé.

Dr DIA a invité tous les acteurs à s’impliquer pour atteindre l’objectif c’est à dire la mise en place effective et efficiente du RAMU.

Il a terminé son allocution en citant un proverbe de Churchill : «Un pessimiste voit toujours la difficulté dans chaque opportunité tandis qu’un optimiste voit toujours de l’opportunité dans chaque difficulté».

Le Président du CNOP, Dr Aliou Badara WADE a quant à lui focalisé son intervention sur la nécessité de lutter contre la vente illicite des médicaments afin de protéger nos populations des méfaits de ce fléau. Pour ce faire, il demande l’implication et l’engagement de tous les acteurs à savoir le département de la santé, de la sécurité et de l’intérieur ainsi que celui de l’économie et de la justice. La promotion de la santé étant le but recherché dira Dr WADE.

La présence de pharmaciens à la CANAM, ANAM, INPS et CMSS est d’une nécessité absolue car permettra un meilleur rendement affirmera le Président WADE, avant de remercier la CANAM et l’ensemble des OGD pour leur accompagnement et souhaiter que la mise en œuvre des recommandations issues de ces assises contribueront à la bonne marche du RAMU.

Ensuite, ce fut au tour du Ministre Samba SOW, dès l’entame de ses propos, de rendre un vibrant hommage aux enseignants qui ont formé et continuent de former des pharmaciens au grand bonheur du peuple malien. Il s’est aussi réjouit de la participation des pharmaciens dans la recherche au Mali. Dr SOW dira qu’il ne pourra y avoir de médecines performantes sans une profession pharmaceutique forte. Il trouve que la pharmacie est la base de la médecine voire même de la santé.

Le Ministre SOW n’a pas manqué d’inviter tous les pharmaciens maliens à participer massivement à l’atelier de réflexion sur la santé qui commence le lundi 25 février 2019 sous la présidence du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar KEÏTA, et dont certains groupes de travaux seront dirigés par des pharmaciens.

Aussi, le Ministre SOW a fait savoir que tous les problèmes touchant les pharmaciens feront l’objet d’une attention particulière de tout son département.

Il a félicité les pharmaciens pour leur sens élevé de d’organisation, surtout lors de l’épisode de contamination de lait et farines infantiles aux Salmonelles, où ces lots ont été retirés et incinérés. Cela est gage de sécurité.

Selon le Ministre, le thème atteste que le médicament est un maillon essentiel de la mise en œuvre du RAMU. Cependant, les pharmaciens devront faire preuve de professionnalisme en prenant en compte l’équité entre les usagers et l’utilisation rationnelle des médicaments.

Le ministre s’est par ailleurs engagé à accentuer la lutte contre la concurrence déloyale ainsi que la vente illicite des médicaments tout en rappelant que le gouvernement malien est entrain de tout mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau.

Enfin, le Ministre SOW a déclaré ouverts, les travaux de la 12ème journée scientifique du SYNAPPO sous le thème principal :

«RAMU, le régime d’assurance maladie universel : défis et perspectives».

Après l’ouverture solennelle de la journée, s’en est suivie la pause café et le présidium s’est retiré sous les mélodies de l’ensemble instrumental du Mali, l’orchestre qui animait la journée.

Fin de la cérémonie d’ouverture : 10h 50min.