6ème Journée Scientifique de l’AFEPHAR : Mécanismes de base, problématiques du diagnostic et du traitement des allergie au Mali. Télécharger les présentations. Imprimer
Écrit par Dr Soumaïla COUMARE   
Vendredi, 28 Juin 2019 21:41

Le jeudi 27 juin 2019, le Mémorial Modibo KEÏTA de Bamako a abrité les travaux de la 6ème Journée Scientifique de l’Association des Femmes Pharmaciens du Mali (AFEPHAR) avec...

comme thème : La problématique de la prise en charge des allergies au Mali.

La journée, coprésidée par le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales et celui de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, a notamment enregistré la présence des ordres, syndicats et associations de santé, des doyens de la profession, de nombreux confrères, des hommes de media et, l’animation était assurée par l’Ensemble Instrumental du Mali.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par quatre (4) allocutions :

Dans ses mots de bienvenue, la Présidente de l’association, Dr DIALLO Alimatou GUEYE a d’abord remercié les participants pour le déplacement avant de mettre la journée dans son contexte. Elle a ensuite mis en relief les activités menées par l’AFEPHAR au plan humanitaire en 2018 avec le parrainage d’enfants orphelins, la remise de laits et de couches à l’AMALDEME et à la pouponnière de Bamako. Elle termina son allocution par les remerciements pour les partenaires et sponsors de l’évènement.

Le Président du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP) du Mali, Dr WADE Aliou Badara a surtout loué la qualité des rapports entre l’AFEPHAR et le CNOP. Il a exprimé son inquiétude face à l’ampleur de la vente illicite des médicaments et le commerce des faux médicaments, ainsi que l’exercice illégal de la profession dans les cabinets et cliniques médicales, qui prennent des proportions inquiétantes. Il a en outre attiré l’attention des autorités sur le retard important pris dans le règlement des factures AMO qui fait peser des risques réels sur la survie même des sociétés pharmaceutiques au même moment où il est question de passer au Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU).

Le représentant du Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr Sékou Oumar DEMBELE s’est réjouit de la tenue de cette journée scientifique, désormais traditionnelle, de l’AFEPHAR. Une association dont les objectifs cadrent parfaitement avec ceux de son département a-t-il précisé. C’est pourquoi les résolutions et recommandations des travaux feront l’objets d’une attention particulière au niveau du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales assura-t-il. Il a également donné l’assurance que les préoccupations du Président du CNOP sont déjà prises en compte par le département de tutelle.

Dans son allocution d’ouverture, Madame le Ministre de la Femme de l’Enfant et de la Famille a exprimé toute sa fierté et son admiration pour les membres de l’AFEPHAR qui prouvent à suffisance qu’il est possible d’être femme, faire des études poussées, être chef d’entreprise et bonne mère de famille. Tout en souhaitant pleins succès aux travaux elle déclara ouverte la 6ème Journée Scientifique de l’AFEPHAR.

Les travaux se sont articulés autour de deux (2) présentations :

Mécanisme de base des allergies par le Professeur Agrégé d’Immunologie, Pr Bourèma KOURIBA PharmD, MSc, PhD (Faculté de Pharmacie de l'USTTB) également Directeur Scientifique Centre d’Infectiologie Charles Mérieux-Mali (CICM-Mali)

Cette présentation a porté sur une introduction, les types d’allergies, les causes des allergies (allergènes), les bases immunologiques ou mécanismes des réactions allergiques et une conclusion.

Télécharger la Présentation.

Problématiques du diagnostic et du traitement des allergies au Mali par le Pr Yacouba TOLOBA, pneumo-phtisiologue, allergologue du Service de Pneumologie au CHU du Point-G et également Chef de DER à la Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie de Bamako.

Ce thème a été présenté selon le plan suivant : généralités, diagnostic, prise en charge et conclusion.

Télécharger la Présentation.

Lors des débats, présidés par les doyens : le Pr KOUMARE Mamadou et le Pr CISSE Boubacar, les interrogations, demandes d’éclaircissement et contributions ont notamment porté sur : (i) différence entre allergie et intolérance; (ii) les classes de médicament à privilégier lors d’un conseil à l’officine; (iii) le diagnostic différentiel sur l’hémogramme entre le cancer de sein et l’allergie; (iv) le test de Quick; (v) le processus de désensibilisation; (vi) l’intérêt du dosage des IgE dans la prise en charge des allergies; (vii) la place de la médecine traditionnelle dans cette prise en charge; (viii) le pronostic des allergies à répétition; (ix) l’allergie à l’arachide et au poil de cheval; (x) la disponibilité, la spécificité des tests cutanés et la collaboration entre les différents intervenants au Mali; (xi) le test de provocation oral ou labial en milieu spécialisé; (xii) le mois de carême et l’allergie; (xiii) l’allergie et la génétique etc.

A ces différentes interrogations, les conférenciers ont apporté des éléments de réponses jugés satisfaisants par les intervenants et les modérateurs. Et au terme des débats nous pouvons retenir qu’il ne faut jamais prendre à la légère une allergie.

L’allocution de clôture, prononcée par la Présidente de l’AFEPHAR, mit fin aux travaux de la 6ème Journée Scientifique.

PS: En raisons de certaines difficultés liées à l'administration du site, nous ne sommes plus en mesure de mettre des photos sur les articles, pour le moment.